Randonnée d’été en Pyrénées-Orientales : Le Faja d’en Baillette

Chaque été dans les Pyrénées-Orientales, il est bien difficile de trouver des randonnées à l’abri du soleil, et du monde, sans monter à la montagne. Elles sont bien connues, la cascade des Anglais, les gorges du Cady… c’est sympa pour la fraîcheur en été mais pour la surfréquentation, on repassera !

Ce que je vous propose c’est une randonnée de niveau facile à moyen, adaptée pour l’été compte tenu de son itinéraire totalement ombragé : La boucle du Faja d’en Baillette.

Remarque : La boucle est totalement à l’ombre pour tout départ avant 9h00. Les 300 premiers et derniers mètres sont au soleil.

Le Vivier d'en Baillette
Le Vivier d'en Baillette - photo prise en Juillet 2021

Accès au début de la randonnée

La boucle commence depuis le village du Vivier dans les Fenouillèdes à côté d’Ansignan. Le plus simple c’est de venir depuis Saint-Paul-de-Fenouillet en empruntant une route en zigzag, escarpée, mais en très bon état avec de jolis paysages durant la montée. 

Vous commencez au niveau de la place de la République du village, marqué par un grand platane. Au retour de la marche, vous arriverez derrière l’église. Si je vous partage cette information en amont, c’est parce que les places dans le village sont très restreintes et si vous avez un peu de chance, vous pouvez vous garer au niveau de l’église (5 places).

Carte de randonnée

En chiffres

1
Kilomètres
1
Dénivelé positif
1 h
Durée

Difficulté : Facile à Moyenne I  Balisage : Jaune et GR (rouge et blanc)  I  Retour au point de départ : Oui

Récit de la randonnée

Depuis la place république, remonter la rue de la Carrière puis celle de la rue Balayé. Au bout, traverser le petit pont et longer les cèdres sur le chemin de droite. A partir d’ici, suivre l’itinéraire très bien balisé par des marquages jaunes et GR (rouge et blanc).
Début de sentier, boucle du Faja d'en Baillette - photo prise en Juillet 2021
La première partie est très simple, on pourrait se demander s’il ne s’agit pas de la balade du dimanche. Sur près de 2 kilomètres on admire les magnifiques paysages verdoyants sans efforts. Puis la pente devient de plus en plus prononcée.
Lorsque l’effort intense commence les paysages changent une fois de plus. On se trouve rapidement minuscule au pays des géants de la forêt. Sur la seule partie sportive de la randonnée, des arbres de presque 6 mètres de circonférence nous laissent bouche-bée.

Un peu plus loin au niveau de la piste, l’itinéraire continue sur la gauche (à l’est). Mais si vous allez 50 mètres à droite puis 50 mètres à gauche vous pouvez rejoindre le Col des Quatres-Chemins. Au col, franchissez le portail pour découvrir une splendide vue sur le Canigou ! C’est vrai qu’il est moins joli sans son manteau de neige, mais la vue est tout de même incroyable.

Après cette pause contemplative, retour au niveau de la piste pour poursuivre le chemin vers l’est en suivant le balisage. Quelques mètres plus loin, descendre en forêt en suivant les indications de marquage et continuer sur près d’un kilomètre jusqu’à la barrière. Franchir la barrière et découvrir le superbe Faja d’en Baillette, parmi les arbres les plus remarquables des Pyrénées-Orientales.
Point de vue sur le Canigou, boucle du Vivier - photo prise en Juillet 2021

Le Faja d'en Baillette

Le Faja d’en Baillette ou Fagus Sylvatica est un arbre majestueux 5 fois centenaire caché au cœur de la forêt communale du Vivier dans les Pyrénées-Orientales. 30 mètres de haut, 5,75 mètres de circonférence, des dimensions imposantes pour un arbre et pour quiconque se trouvant à ses pieds. 

Découvrir le Fagus Sylvatica en été c’est la possibilité de le voir sous son meilleur habit, orné de toutes ses jolies feuilles vertes. Vous pouvez aussi le découvrir durant la fin de l’été et début de l’automne et profiter de jolies couleurs naturelles de saison.

Chemin du retour

Pour le retour, il faut emprunter le seul chemin qui descend. Attention, cette partie est particulièrement glissante à cause des feuilles posées sur le sol. Suivre le balisage pendant 2 kilomètres jusqu’à atteindre une piste en forme de virage en épingle. A la piste, prendre le chemin de gauche et ignorer tous les chemins latéraux.
Pour revenir au village, il ne faut pas suivre les chemins sur les côtés malgré les balises qui indiquent des itinéraires différents. L’itinéraire final se poursuit toujours tout droit en choisissant toujours le sentier central en face de soi. Cette dernière partie sur piste est aussi longue que la première partie avec des paysages différents.
Sentier de randonnée, boucle du Faja d'en Baillette - photo prise en Juillet 2021

Sur les 500 derniers mètres vous pourriez être tenté de rejoindre le château. Sachez que ce dernier est interdit d’accès.
En revanche, vous pouvez faire un petit aller retour pour observer un très joli panorama.

Un mot sur Le Vivier

Le Vivier est un petit village qui tient son nom de la famille Du Vivier. Une famille très riche de ses propriétés pendant 6 siècles (1141 à 1789) : Montfort-sur-Boulaze, Fosse, Feuilluns et les forêts de Montfort, d’Aussières et de Salvanère. La famille Du Vivier a vécu des années de l’exploitation du bois, des forêts et de l’élevage. Une richesse conservée pendant très longtemps jusqu’au jour de la Réformation des Eaux et Forêts en 1663 où la famille perdit ses droits, puis ses propriétés après la révolution française. Aujourd’hui le village ne possède plus la grandeur d’autrefois, il ne reste que quelques vestiges du château sur les hauteurs et bien entendu, cette forêt immense : la forêt communale du Vivier.

Aller plus loin avec les arbres remarquables des Pyrénées-Orientales

Le magazine Terres Catalanes n°102 de 2021 “l’art de faire le mur” a rédigé un article extrêmement bien détaillé sur TOUS les grands arbres des Pyrénées-Orientales. Dans un format plus synthétique, Jolies Lueurs vous partage quelques informations sur quelques-uns d’entre eux avec notamment, de chouettes idées de randonnées.

Remarque (mise à jour en Juillet 2021) : L’accès au genévrier Cade d’Opoul-Périllos a été fermé au public à la suite de dégradations sauvages causées par des visiteurs.

Fagus Sylvatica - photo prise en Juillet 2021

Merci de respecter la nature et de bien penser à ramasser vos déchets.
Attention le département des Pyrénées-Orientales est en proie aux feux à cause d’un climat très chaud et sec (été 2021).
Évitez toutes escapades en forêts l’après-midi et ne jetez pas de mégots par terre !

Infos pratiques

  • Fiche rando ici 

  • Plus d’itinéraires en région Fenouillèdes ici

  • Heure de départ idéale : Entre 7h30 et 8h15

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Découvrir d'autres articles similaires

2 thoughts on “Randonnée d’été en Pyrénées-Orientales : Le Faja d’en Baillette

  1. Emilie says:

    Encore une fois un super article ! Des photos magnifiques et commentaires très bien écrits qui ne donnent qu’une seule envie : aller visiter 🏞

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: