Congost de Mont-Rebei : une randonnée vertigineuse

Lorsqu’on parle du Congost du Mont-Rebei, cela fait souvent référence à cette partie, longue de 20 mètres, entre deux blocs de roches calcaires qui séparent les régions de l’Aragon et de la Catalogne.

Et parfois, le Congost Mont-Rebei évoque le sentier de randonnée qui traverse cette gorge, tout en marchant autour de paysages paradisiaques. 

Le congost du Mont-Rebei traduit “La gorge du Mont-Rebei“. En effet, el congost, est un nom masculin catalan qui signifie “la gorge“.

Congost de mont rebei 1
Gorges du Congost de Mont Rebei - photo prise en Juillet 2020

Accès au début de la randonnée

L’itinéraire que je vous propose est au départ du parking de l’auberge de Montfalco. Il est fortement recommandé d’être équipé d’un véhicule de type 4×4, pour y accéder. Cela est dû à sa longue piste de 14km depuis Viacamp très dégradée.

Indications importantes

C’est une randonnée de niveau moyen, mais qui ne correspond absolument pas aux personnes sujettes au vertige. Par ailleurs, il s’agit d’un site souffrant d’une sur-fréquentation en période estivale. 
De temps en temps, vous pourrez croiser des agents du site, qui s’occupent de ramasser les déchets des randonneurs. Alors, nous ne répéterons jamais assez qu’il est préférable de ne rien jeter de polluant dans la nature. Ici ou ailleurs.

En chiffres

0
Kilomètres
0
Dénivelé positif
0 h
Durée

Difficulté : Moyenne  I  Balisage : Jaune  I  Retour au point de départ : Non

Récit de la randonnée

Depuis l’auberge de Montfalco, emprunter le sentier qui descend à gauche d’une pancarte informative et suivre le sentier principal jusqu’à la cabane de Masiesta, située  8 kilomètres plus loin. 
Au début, on apprécie ce chemin entre sable et terre. Il ne faudra pas attendre longtemps avant d’atteindre la première passerelle. Une fois l’expérience unique de la première passerelle passée, continuer le chemin en direction de la seconde.
Si la première était impressionnante, il en est rien face à celle-ci ! En haut, se retourner quelques instants pour admirer ces paysages éblouissants aux couleurs turquoises, presque surréalistes !
Petite aparté : derrière la première passerelle, vous pouvez observer un accès à l’eau. Bien que le site ne dispose pas de plages à proprement parler, sachez que la baignade n’y est pas interdite.
Congost de Mont-Rebei 2
Gorges du Congost de Mont Rebei - photo prise en Juillet 2020
Plus loin, le passage du fameux pont et surtout, le passage de l’Aragon à la Catalogne. Si le pont est assez insolite, on reste aussi bouche-bée devant la fameuse gorge du Mont-Rebei ! Ici, beaucoup font demi-tour, prennent un canoë ou restent se baigner. Si toutefois, vous choisissez de poursuivre, l’aventure qui vous attend est tout à fait extraordinaire.
Multiples passages au bord du ravin, avec cette eau turquoise en contrebas et passages au creux de la roche. Cette partie représente les anciennes voies de communications et de transport d’hommes et de marchandises entre les régions, ainsi que vers d’autres destinations.
La fin de cette magnifique randonnée est marquée par la cabane Masiesta. À son terme, réemprunter le même chemin qu’à l’aller pour revenir à la voiture.
Congost Mont-Rebei 3
Bout des passerelles du Congost de Mont Rebei - photo prise en Juillet 2020

Infos pratiques

  • Itinéraire détaillé ici 
  • Port de la casquette plus que conseillé !
  • Tout ce qu’il faut savoir sur le site du Congost de Mont-Rebei ici (en catalan, espagnol ou anglais).
  • La randonnée au départ de la Cabane de Masiesta est plus accessible en voiture mais l’itinéraire est, selon moi, un peu moins spectaculaire. 
  • Le site peut se découvrir en Canoë et je vous le conseille.
  • Dans le même coin, vous avez aussi la randonnée de la muraille du Finestras. Très fortement conseillée, une véritable perle cachée ! L’itinéraire se trouve ici.

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Découvrez les articles sur les Pyrénées-Orientales

2 thoughts on “Congost de Mont-Rebei : une randonnée vertigineuse

  1. Jolies lueurs says:

    Oh purée c’est l’une des randonnées que je RÊVE de faire un jour ! Un vrai challenge et un défi personnel vu que j’ai le vertige 😉

    Répondre
    1. jade traveels says:

      Aaah c’est marrant. Ca me rappelle que je faisais la fière en disant que je n’avais pas le vertige et au final et bien… je me retenais de ne pas crier ! Mais le décor en vaut tellement la peine ! 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: