Boule-d’Amont au Château de Belpuig

La randonnée que je vous propose dans cet article est un sentier peu connu des randonneurs. Pour cause, son sommet, le château de Belpuig s’atteint depuis la chapelle de la Trinité, accessible en voiture, située quelques mètres plus bas. D’ailleurs, il s’agit également d’une randonnée non-balisée. Autant de raisons qui pourraient en décourager certains à faire le grand tour…

Pourtant, tous ces kilomètres en milieu sauvage ont quelques surprises à vous offrir !

Chateau belpuig canigou
Le Canigou depuis le Château de Belpuig - photo prise en décembre 2020

La randonnée commence du parking à l’entrée du village de Boule-d’Amont, situé dans la région naturelle des Aspres. En ce qui concerne l’accès en voiture, je vous conseille d’emprunter la jolie route en lacets en provenance de Boultenère, la D618. 

Par ailleurs, à titre d’information, cet itinéraire pédestre ne connaît que très peu de zones d’ombres. Il est donc fortement déconseillé en plein été. 

En chiffres

0
Kilomètres
0
Dénivelé positif
1 h
Durée

Difficulté : Moyenne  I  Balisage : Non  I  Retour au point de départ : Oui

Récit de la randonnée

Depuis le parking de Boule d’Amont, nous traversons le ponton el Boulès et passons le hameau Lo Serrat. Nous continuons en suivant une route qui descend. À la fin de celle-ci, un petit sentier se dessine, ainsi qu’un passage à gué sur notre gauche. Nous ignorons ce dernier, pour continuer en face.

En période hivernale, le froid peut geler la nature. Nous laissant alors un décor de conte de fées. 

Quelques mètres plus loin, nous rencontrons un premier carrefour. Afin de rejoindre le village de Prunet-et-Belpuig, il faut suivre le chemin à droite et continuer sur les nombreux virages. Au fur et à mesure que nous prenons de la hauteur, le village de Boule-d’Amont nous apparaît de plus en plus petit. D’autre part, le Canigou, absent jusqu’alors, semble se dévoiler petit à petit. Au loin, on peut également apercevoir le château de Belpuig pointer le bout de son nez. Comme quoi, il nous reste encore du chemin à parcourir.

Pour la suite de cette randonnée, nous restons sur la piste principale en ignorant tous les passages latéraux. En poursuivant de la sorte, nous passons à côté de l’église Saint-Étienne et son chêne gigantesque ! Même dépourvu de son feuillage, il reste très majestueux. 

Église Saint-Etienne - photo prise en décembre 2020
Église Saint-Etienne - photo prise en décembre 2020

Passé l’église, nous continuons sur le chemin principal en direction du Col de Fourtou. Une fois le col atteint, nous empruntons la route en face, la D618 sur un bon kilomètre. 

Puis, un sentier se dévoile alors sur notre droite, nous permettant de reconnecter, une fois de plus, avec la nature et ce, jusqu’au col de Ram. 

Depuis le col de Ram, il faut continuer tout droit, sur quelques mètres, pour rejoindre la chapelle la Trinité. Normalement fermée le jour de notre balade, la gardienne, très gentille, nous proposa  de découvrir le lieu dû à l’absence des visiteurs.

La trinité - photo prise en décembre 2020
La trinité - photo prise en décembre 2020

Anecdotes historiques : la Trinité, aussi connue sous le nom de Saint-Pierre de la Serra, est une chapelle classée aux monuments historiques depuis 1951. Elle renferme en elle, parmi les mobiliers les plus précieux du pays catalan. Notamment, l’un des plus beaux Christs romans de la Catalogne. 

Retour sur la randonnée

Après cette petite visite de l’intérieur du monument, nous empruntons les marches du village de Prunet-et-Belpuig et tournons sur notre droite en haut de celles-ci. 
Aperçu du sommet - Château de Belpuig - photo prise en décembre 2020
Aperçu du sommet - Château de Belpuig - photo prise en décembre 2020
Commence alors l’ascension ultime pour rejoindre le sommet ! Ici, toujours pas de balisage et aucun chemin dessiné. On se débrouille comme on peut pour atteindre les ruines du château. Si ce n’est pas de l’aventure ? 
Vue sur le Canigou depuis le sommet - Château de Belpuig - photo prise en décembre 2020
Vue sur Canigou depuis le sommet - Château de Belpuig - photo prise en décembre 2020

Enfin… nous y voilà ! Arrivés en haut, le panorama à 360° qui se dévoile est tout à fait exceptionnel. Nous apercevons le Canigou sous son meilleur angle, les montagnes, la mer au loin, un vrai petit paradis ! 

De plus, une table d’orientation située en haut du plateau nous indique les monts qui nous entourent. Et il y en a beaucoup ! De quoi nous donner des idées pour nos prochaines escapades.

Depuis le sommet - Château de Belpuig - photo prise en décembre 2020
Depuis le sommet - Château de Belpuig - photo prise en décembre 2020

Pour le retour, il nous faudra redescendre au niveau du Col de Ram et emprunter la piste tout à fait à droite, qui descend. Ce chemin du retour présente beaucoup moins d’intérêts que l’allée. Mais ce qui nous plaît, c’est aussi de pouvoir essayer des sentiers différents.

La descente est douce et ne nécessite pas particulièrement de bâtons. Jusqu’à apercevoir le joli village de Boule-d’Amont, nous n’avons trouvé aucune déviation possible. 

Village de Boule-D'amont - Château de Belpuig - photo prise en décembre 2020
Village de Boule-D'amont - photo prise en décembre 2020

Enfin, à un peu moins de 500 mètres du hameau de Boule-D’amont, nous avons deux choix qui s’offraient à nous : faire le grand tour et arriver directement au parking de Boule-d’Amont ou couper par la traversée de Lo Serrat. Nous avons choisi la deuxième option. Après la courte mais sympathique traversée du village, nous finissons comme nous avons commencé. Nous traversons le ponton el Boulès et rejoignons le parking. 

Je ne recommanderais jamais assez cette randonnée. La rencontre lente et timide avec la montagne catalane est formidable. Le chemin qui mène aux ruines du château est magnifique. Et la vue qui nous attend sur les hauteurs est à couper le souffle !

Infos pratiques

  • Itinéraire visiorando ici 
  • La chapelle de la trinité est fermée le Lundi et le Mardi.

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Découvrez d'autres articles similaires

2 thoughts on “Boule-d’Amont au Château de Belpuig

  1. Jolies lueurs says:

    Super chouette cet itinéraire, je ne connaissais pas du tout 🙂 Je n’ose pas trop m’engager sur les sentiers non balisés maintenant que je randonne avec un bébé mais je garde l’idée pour plus tard 😉

    Répondre
    1. jade traveels says:

      Ca me fait plaisir de vous faire découvrir de nouveaux itinéraires du coin ! Oui, garde bien l’idée en tête, la rando vaut la peine ! 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: